La Seine Maritime, Vallée de la Seine, Pays de Caux et Côte d’Albâtre

La Seine Maritime, Vallée de la Seine, Pays de Caux et Côte d’Albâtre

 

La Seine Maritime, entre Vallée de la Seine, Pays de Caux et Côte d’Albâtre

Au sud les lacets de la Seine, à l’ouest, la Côte d’Albâtre, architecture naturelle incroyable dressée comme une figure de proue face à la mer, au centre le Pays de Caux, la Seine Maritime présente une géographie multiple et une très belle diversité de paysages et de styles de vie.

 

 En 2013, comme tous les quatre ans, s'est tenue la Grande Armada à Rouen, rendez-vous mondial des vieux Gréements, où les présentations majestueuses de bâtiments des mers de tous les horizons, tiennent en haleine les marins en herbe, les amoureux de la mer et un public émerveillé. Ils remontent la Seine, et c’est une très belle occasion de découvrir ses rives, les ouvrages d’art et les châteaux qui la bordent. Château de Tancarville et Pont éponyme, Pont de Brotonne, Abbaye de Saint-Wandrille puis de Jumièges, et Rouen. La Seine dessine des lacets sur la plaine avec langueur, et la Vallée de la Seine revendique son image romantique.

Entre le Havre et Dieppe, il y a Etretat et la Côte d'Albâtre, où les vastes plateaux du Pays de Caux tombent à la verticale dans la Manche. Ce sont les falaises les plus hautes de France, où quelques petites plages de galets se découpent : Etretat, ou de sable Veules-les-Roses et Dieppe. Quelques cours d'eau ont creusé profondément les falaises, créant un tracé de verdure jusqu'à leur embouchure et des petites vallées, sans ruisseaux, ont ciselé le paysage, par des sillons étroits et profonds, ensevelis par la végétation.

La Côte d'Albâtre, ce sont des ports Le Havre, Fécamp et Dieppe, ainsi que des stations balnéraires comme Etretat : petites plages de galets grignotées sur la mer, offrant de microscopiques bases nautiques pour amateurs avertis, alternent avec des panoramas sur l’horizon à couper le souffle. La Côte d’Albâtre est une curiosité de la nature, sculptée au fil des années par la mer et les intempéries, comme cette mystérieuse aiguille creuse, dont Etretat s’enorgueillit, et qui fut le sujet d’un épisode des aventures d’Arsène Lupin, le célèbre gentleman cambrioleur.

Test 1 Test 2